• 21e édition du tournoi international de gymnastique de Combs la Ville

    21e édition du tournoi international de gymnastique de Combs la Ville

     

    Le tournoi est né en 1997, il est devenu au fil des éditions un événement incontournable dans le monde de la gymnastique. Le président du tournoi, Michel GAUTHIER, salue de nouveau le travail des 50 bénévoles, très pros et reconnaissables à ce beau maillot orange. Ils offrent aux nombreux spectateurs (le gymnase Allende était plein aussi bien le 11 que le 12 novembre) et aux nombreuses délégations une prestation de qualité. 

    Cette année, aux côtés des clubs français Avoine, Dunkerque, Hénin Beaumont et Combs la Ville, du pôle espoir de Meaux, des comités régionaux de Bretagne et d'Ile de France, on retrouvaient les équipes nationales, venues tester les collectifs en vue des échéances futures. La renommée du tournoi est telle, que le président Gauthier doit parfois refuser des équipes. Le palmarès plaide pour le niveau du tournoi, car les gymnastes qui évoluent à Combs sont l'avenir de leur discipline. On se souvient (et la brochure du programme le rappelle bien) d'Alicia SACRAMONE qui deviendra après son passage sur les tapis seine et marnais championne du monde en 2007 sans oublier ses prestations olympiques, ou encore Marine BOYER (4e à la poutre) et la suissesse Giulia Steingruber présentes aux JO de Rio.

    L'Italie a montré son niveau en remportant le challenge espoir et junior. Angela ANDREOLI remporte par exemple l'épreuve des barres, de la poutre et du sol (12,933). 66 juniors disputaient les épreuves et la canadienne Paterson IMOGEN remporte le saut et monte sur le podium aux barres et à la poutre.

    Le spectacle n'était pas que sur le praticacle, l'aérobic, l'acrobate Johnny ont su enchanter le public et les personnalités présentes, dont Gilles VIOLETTE du CDOS 77. 

    Le rendez-vous est pris pour l'an prochain pour la 22e édition,  les idées ne manquent pas (écrans pour suivre les scores), ce qui n'est pas le cas de la place, la salle est optimisée mais elle manque pour aller plus loin, d'autant que les futures participantes seront celles qui reviendront en 2024. 


    votre commentaire
  • le 11 novembre au CNSD

     

    Le 11 novembre 2017 avait une dimension supplémentaire cette année au CNSD. En effet, au delà de la commémoration de l'armistice, un clin d'oeil  a été fait à l'aviateur GUYNEMER abattu en 1917. Le nom de cet as des as (53 victoires homologuées)  a été donné à ce camp par les forces de l'OTAN. Ensuite, le camp a vu accueillir en 1967, il y a donc un demi-siècle, l'école interarmée des sports avec notamment le mythique BJ. D'ailleurs, trois athlètes du nouveau BJ (dont le double médaillé olympique Mickael D'ALMEIDA et la sélectionnée olympique Rénelle LAMOTE) étaient présents dans les rangs des militaires. Autre clin d'oeil de l'histoire, le drapeau américain était aux côtés des drapeaux tricolores pour cette cérémonie, 100 ans après l'entrée en guerre.

    Après l'allocution de la secrétaire d'état, sous une pluie et le vent, lue par le colonel adjoint du CNSD, un dépot de gerbe a été réalisé sur les monuments, non sans avoir énoncé le nom des sportifs morts pour la France. Une remise des palmes académiques a été remise au capitaine honoraire pour sa carrière au sein de l'EIS.

    Parmi les anciens du BJ (André Hermet, les commandants comme Pierre MONTHEILET et M.SAINT BONNET, messieurs Véré, Siméo, Verzier...), on retiendra la présence du président de la FNJ M.Guillotin aux côtés de messieurs Grandiere et Kropf, représentants le CDOS 77.     


    votre commentaire
  •  

    Thomas Wanaverbecq: premier lauréat de l'année

    Une vingtaine de personnes (camarades d'entraînement, entraîneurs, anciens du club comme le sélectionné olympique Charlus BERTIMON ou l'entraîneur Jacky VERZIER, professeur, partenaires) étaient réunies ce jeudi 9 novembre 2017  à Fontainebleau pour la remise du trophée de l'espoir, la première de l'année. Le lauréat est Thomas WANAVERBECQ, sociétaire d'athlé sud 77. Sa médaille de bronze aux championnats du monde devant 60 000 personnes dans le stade de Nairobi (sans oublier son titre mondial scolaire) ont retenu l'attention du jury. Son entraîneur Laurent FREUND a d'ailleur livré une anecdote sur Thomas, "entre les deux heures séparant la demi-finale de la finale des mondiaux du 110m haies, Thomas avait envie de courir de suite, il fallait le garder au chaud, cela montrait sa grande détermination". Son président de club n'hésitait pas à parler de trajectoire avec une étape olympique (2020 ou 2024)...D'ici là, Thomas aura encore emmagasiné de l'expérience, notamment dès cet été 2018 avec l'obtention du Bac S et du billet pour les épreuves internationales.

    Parmi les personnalités présentes aux côtés du maitre d'oeuvre de cette cérémonie Bernard TALVARD, on retrouvait M.Raymond (maire adjoint en charge des sports), M.Virlouvet (président du CDA 77), Messieurs GRANDIERE et DELACOUR du CDOS 77 (remettant un chèque de 200 euros), la directrice d'agence du crédit agricole Brie Picardie de Vulaines (remise d'un chèque de 500 euros pour encourager cet athlète prometteur), Paul VITANI directeur adjoint de la DDCS qui a remis le trophée.

    Thomas est désormais en lice pour le titre de l'espoir 2018, titre décerné le 7 juin prochain à Combs la Ville, réunissant les dix lauréats du trophée de l'année.

     

     


    votre commentaire
  • Depuis le 13 septembre 2017, Paris est ville organisatrice des JO de 2024. Chaque mois, nous vous proposons une synthèse de l'actualité de la candidature mais aussi de son contexte...

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    Les Templiers de Sénart ont fêté les 30 ans du club. A 17h00, le président Mario BRELLE, accompagné de nombreux élus, a dévoilé devant les membres du club et les anciens (certains sont venus d'Arcachon...), un plaque rappelant l'événement. Un Olivier a été également planté et un livre, une première en France a été présenté. Ce fût l'occasion de replonger dans les souvenirs, que ce soit les débuts ou sur la question du terrain. Les anecdotes sont nombreuses, à commencer par la création avec Mario BRELLE et son frère Bruno. Cerise sur le gâteau, l'équipe des 15U termine 3e des France disputés au même moment, face à Rouen qui plus est. Ainsi, avec une équipe 2e du championnat de D1, des 15U 3e aux France, les 12U 5e des France, une médaille de bronze en coupe d'Europe, une victoire au Challenge de France, un médaille de vice-champion d'Europe des 12U et l'essor de la Sénat Base-ball académy, l'histoire est en marche et s'inscrit glorieusement.

     

     

    Un week-end sportif intense

     

    Deuxième grand événement, la première édition du trail du soldat de la Marne. Là aussi, c'était historique. Bravo aux organisateurs d'avoir alliés histoire et sport de la sorte: courir sur les lieux de la bataille de la Marne 1914. Les scolaires étaient présents à Tauziet (2500 élèves) pour ce "prologue" comme M.Allard, maire adjoint en charge des sports l'a qualifié. Le 8km est parti le lendemain de Barcy pour arriver au musée de la grande guerre. Le 26 km offrait un parcours varié avec notamment une côte final!!! les coureurs locaux ont trusté les podiums.

    Retour en imagesUn week-end sportif intensele podium sur Tauziet pour les écoles

    Un week-end sportif intense

     

    le vainqueur du 8km répond aux questions des animateurs. Franck était loin devantUn week-end sportif intenseles poilus posant fièrement avec les participants!!!

    Un week-end sportif intense

     

    l'arrivée face à l'imposant monument américain Un week-end sportif intense

     

    les vainqueurs du 26km qui termineront main dans la mainUn week-end sportif intensela victoire dédiée à Sylvain Lemaire. 

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires