• C'est dimanche 20 septembre que s'est déroulée la première finale de la French Summer League de baseball avec comme terrain celui des Templiers. Eliminés du finale 4, les seine et marnais restent en lice pour un autre tournoi, le challenge Suzanne Bricaud qui se dispute jusqu'en novembre.

    Ainsi, le PUC, Nice, Toulouse et la Rochelle se sont retrouvées à Sénart. A l'issue de la finale, c'est la Rochelle qui remporte cette épreuve inédite, palliant l'absence de saison sportive. Le point de la victoire de La Rochelle a été apporté en 5e manche par Maxence ESTEBAN suite à la frappe de Jerémy COLLET. Rayner OLIVARES de La Rochelle a été élu MVP (le lanceur n'a concédé à Toulouse que 2 hits, avec également 9 strike out).

    La Rochelle s'impose à Sénart

    La Rochelle s'impose à Sénartplus de 200 personnes ont suivi le match retransmis par les Templiers, un savoir faire avec les 6 caméras.

    La Rochelle s'impose à Sénart

     


    votre commentaire
  • en paracanoe, les championnats de France de sprint se déroulait ce week end à Mantes la Jolie, Thibaut Dhennin de Lagny décroche la médaille de bronze.

    C'était une médaille de bronze que le bellifontain Mehdi FRERE avait remporté lors des France de 10 000m le 29 août à Pacé avec une course coanimée avec Florian CARVALHO, bien connu en Seine et Marne.   

    Ce 12 et 13 septembre, Albi accueillait les France élite d'athlétisme. Les seine et marnais présents:

    Athlé Pays de Fontainebleau: Diana ISCAYE (3e 400 m finale A), Cindy BOURDIER (1er 800m finale B). Charlotte PIZZO (DNF sur 800m). Leila HADJI (1ere finale B 1500m). Luis BERTON (1er finale B 100m).Medhi FRERE (5e 5000m). Louis GILAVERT (3e 3000m steeple). Eliot LECARPENTIER 8e javelot

    AC pays de Meaux: Noémie BELLENGER (3e 400m Finale B).

    Bussy Saint Georges: Cochinard Mélanie (400m haies6e finale B).

    Savigny Sénart Athlétisme: Dienabou DIARRA (série 400m haies).

        


    votre commentaire
  •  

    Ce cliché a été pris en septembre 2019 lors de l'inauguration de la base nautique de Samois. Jean Paul GRANDIERE est à droite avec sa veste beige. Il est entouré de son épouse et de Bernard LEROUX. Ces deux serviteurs du sport (avec un grand S) sont décédés en 2020, Bernard le 29 février et Jean Paul ce jour, le 5 août 2020.

    Né en 1941, Jean-Paul va vivre football et sport. A 9 ans, il découvre le football, nous sommes au début des années 1950 et l'épopée 1958 des bleus restera dans les annales et dans la mémoire de Jean Paul assurément. En 1954, il porte les couleurs de l'équipe du Maine et Loire avant d'être repéré par Angers. Mais il part en Algérie en 1958 pour quatre années de guerre.  Il passe avec succès le concours de professeur de sport, mais aussi son diplôme pour devenir entraîneur dans la même promotion qu'un certain Aimé JACQUET!!!!Arrivé à Fontainebleau, où s'implante l'EIS (il est conseiller sportif défense), il va diriger le club de football l'amenant en D2 et même en 16e de finale (face à Metz) signant une page d'histoire du sport du 77 puisqu'en 32e de finale, Fontainebleau a battu le club de D1 de Brest. C'est la seule fois qu'un club de D1 est battu par un club seine et marnais!!!! On retrouve Jean Paul sur le banc du Gabon pour la ligue des champions africaine.... 

    Jean Paul est aussi élu en 2001 aux sports à Avon aux côtés de Jean Pierre LE POULAIN. Il va faire d'Avon une ville sportive de référence (Jeux de Seine et Marne 2011, championnats du monde de tir arbalète 2010....), pouvant s'appuyer sur cette expérience pour aider l'ANDES à prendre les bonnes décisions.

    Elu au CDOS 77, membre du comité Français Pierre de Coubertin, Jean Paul était présent partout pour apporter son expérience, prodiguer ses conseils et faire avancer. Il allait en avant pour montrer le chemin. 

     

     


    votre commentaire
  • Cela devait être le jour de la cérémonie d'ouverture des JO de TOKYO. Les soeurs TREMBLE, Morhad AMDOUNI auraient dû être dans la capitale japonaise, comme d'autres seine et marnais. Un nouveau compte à rebours à été lancé.


    votre commentaire
  • a été organisé le meeting d'athlétisme Jacky VERZIER, seconde étape des 24 meetings régionaux d'Ile de France. Après le Plessis Robinson le 11 juillet (avec 7 athlètes du nord 77), 220 athlètes étaient sur le stade Mahut pour disputer cette première épreuve sportive en Seine et Marne depuis mars!

    En présence de messieurs GOUHOURY (président de la communauté de communes du pays de Fontainebleau) et Reymond (adjoint à Fontainebleau), les officiels, les bénévoles, les organisateurs (LIFA, CDA 77 et bien sûr le club bellifontain autour de la présidente Mme BOURGUIGNON) ont tous fait pour rendre ce rendez-vous intense, bien aidé par la météo.

    Avec un Stéphane CHARPATEAU en forme au micro, la soirée s'est déroulée sereinement. Ainsi, de 17h25 à 19h30 par exemple, les spectateurs ont pu encourager les sauteuses et les sauteurs en hauteur avec des Claps, voir le concours de javelot avec notamment le sélectionné olympique Charlus BERTIMON à la mesure, apportant son expérience, tout comme les personnes comme Alex MENAL, Thierry CHOFFIN, Laurent FREUND par exemple. Les chronos descendaient comme avec le 100m masculin: 11'64 pour la première course, 11''11 pour la seconde puis lors de la finale le prometteur Aurélien LARUE l'emporte en 10''81, lui qui avait découvert l'olympisme en 2017 lors du FOJE ou les Jeux Olympiques de la Jeunesse en 2018...On retrouvait les gestes comme la préparation du dossard mais aussi des courses intenses comme celle du 400m avec la finale qui a vu tous les concurrents avoir un chrono en moins de 50 secondes, on pouvait d'ailleurs entendre en tribune parmi les conversations des échanges sur Mickael JOHNSON, champion olympique en 1996 La course du 1000m féminin comptait  29 coureuses au départ. Lors de la course phare, Camille LAPLACE emmène l'internationale Charlotte PIZZO (1'03 au 400m, 1'20 au 500m) qui s'envole et l'emporte en 2'44''74 devant Amarra Narimane (Saint Quentin, 2'48''68) et Hammani Sana (CA Montreuil en 2'48''79) .

    41 coureurs ont disputé le 1000m, là aussi belle course  avec la victoire de Louis GILAVERT (Fontainebleau) en 2'22''62 devant son camarade de toujours Yani KHELAF (2'23''19). A noter la 6e place de Florian CARVALHO en 2'27''89, pour un émouvant tour de piste... et la 9e place de Mehdi FRERE qui sera second sur 3000m moins d'une heure plus tard. 

    Plus d'éléments sur les sites internet de la FFA, LIFA, CDA 77 et du club du Pays de Fontainebleau...

     

    18 juillet 2020, à Fontainebleau... départ du 1000 mètres féminin

    18 juillet 2020, à Fontainebleau...Charlotte PIZZO

    18 juillet 2020, à Fontainebleau...

    18 juillet 2020, à Fontainebleau...

    18 juillet 2020, à Fontainebleau...

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires